Ajouter aux favoris

Balades en voilier, en canoé-kayak, pêche à pied, visite de chantiers ostréicoles, ou encore randonnée sur le sentier du littoral : les occasions pour s’amuser et se cultiver ne manquent pas sur les bords de notre belle côte dans le Morbihan.

Mais connaissez-vous les sorties « Découverte des algues comestibles » ? NON ? Ça tombe très bien, car aujourd’hui on descend sur l’estran de la pointe du Lenn à Damgan, en compagnie de Mélanie Chouan. Les bottes ou les vieilles baskets sont chaussées, le seau est dans la main, les lunettes sur le nez et la crème solaire étalée (et oui ça tape) ! OK, alors c’est bon, on est paré ! Suivons Mélanie !

Ces intrigants légumes de mer

« Bonjour à tous, je suis Mélanie Chouan, guide nature passionnée. Alors voila , je suis incollable sur les algues et leurs vertus, les coquillages, les crabes… »

« Vous allez passer 2 superbes heures en ma compagnie et tout ça sous un soleil radieux, dans un paysage de rêve, des objections ??? »

Bon en vrai, Mélanie ne s’est pas du tout présentée comme ça. Mais, elle aurait pu. Dès les premières minutes, je me suis dit que j’avais en face de moi LA BONNE PERSONNE pour découvrir ces intrigants légumes de mer qui, parait-il, ont des bienfaits exceptionnels pour la santé.

C’est parti : 2h pour découvrir les algues de l’estran ! Découverte des algues comestibles avec Melanie Chouan – Carnet de voyage-blog ©Damgan La Roche-Bernard Tourisme

Question que vous vous posez sans doute : ramasser des algues comestibles, mais pour quoi faire ? Et bien beaucoup de chose figurez-vous (et pas si farfelues que ça !) : une salade avec de la vinaigrette, une papillote de poisson, un court-bouillon pour apporter une saveur iodée au poisson, un tartare pour un apéro gourmand sur des toasts, une infusion avec du citron pour calmer une toux, de l’engrais, nettoyer une plaie et même un baume à lèvres teinté, etc. Cette liste gourmande et beauté est loin d’être exhaustive, mais elle vous donne déjà un bel aperçu de l’utilisation que vous pourrez faire des algues comestibles juste après cette sortie.

Vous vous doutez bien que parmi les algues, toutes ne sont pas bonnes à être mangées (trop facile sinon). C’est comme pour la cueillette des champignons, il vaut mieux connaitre les bons spots pour les récolter, savoir les reconnaitre, comprendre leurs vertus pour bien les conserver et les cuisiner. Eh oui, parce qu’il n’existe pas moins d’une vingtaine d’algues comestibles sur le littoral breton, répartie en 3 familles : verte, brune et rouge. D’où la nécessité de bien de se renseigner grâce à des professionnels comme Mélanie.

Chevelure de Sirène, Dulse poivrée, Laitue de Mer…

Entre les rochers, nous avançons sur l’estran. Telle une chercheuse de trésor au milieu d’une mine d‘or à ciel ouvert, Mélanie nous fait partager ses découvertes aux noms parfois un peu compliqués: Osmundea pinnatifida, Ulva Lactuca, Himanthalia elongata, Entéromorphe, Laminaria Digitata. Pas très appétissant ? Alors on prend les mêmes mais on les renomme avec leurs p’tits noms : Chevelure de Sirène, Dulse poivrée, Laitue de Mer, Haricot de Mer, Kombu Breton. Là, je suis sûre que vos papilles commencent à s’éveiller !

Ça tombe bien, parce que maintenant, on déguste ! Parfois croquantes, fines en bouche, avec un goût iodé plus ou moins prononcé, ou encore plus étonnant avec des saveurs d’huitre et de poivre, les 10 variétés d’algues que nous avons dégusté, possèdent chacune des saveurs particulières et des bienfaits nutritionnels. Elles sont riches en vitamines, en oligo-éléments et en protéines. Pour les consommer rien de plus simple. Comme pour une salade, il suffit de bien les rincer, les conserver au frigo et les manger dans les 3 jours. De quoi, mettre facilement du neuf dans nos assiettes !

Ah oui, point important, la cueillette des algues comestibles est réglementée. Elle est strictement réservée à un usage personnel. Il est donc interdit de les vendre sans détention d’une licence.

Prêt pour le tartare? Découverte des algues comestibles avec Melanie Chouan ©Damgan La Roche-Bernard Tourisme

Nous terminons en beauté avec un apéro avec vue. Avec les algues récoltées au cours de notre balade, Mélanie nous concocte (en live !) un tartare. Délicieux ! Le tout accompagné d’un verre de cidre local et d’un jus de pomme. On est bien, l’ambiance est conviviale. La parenthèse gustative avec Mélanie se referme et la journée reprend son cours. Vivement une prochaine découverte avec elle, avec un petit faible pour les ateliers cosmétiques aux plantes sauvages, qu’elle organise. Mesdames, je vous tiens au courant ?

Découverte des algues comestibles avec Melanie Chouan ©Damgan La Roche-Bernard Tourisme

>>> BONUS ! Recette du tartare d’algues maison

  • Bien nettoyer, essorer et ciseler les algues comestibles
  • Emincer l’ail
  • Mélanger l’huile, du vinaigre de riz, le jus de citron, une pincée de sel et de poivre
  • Mélanger le tout et étaler sur des tranches de pain
  • Régalez-vous !

Contact

Escapade en terre iodée – Mélanie Chouan
Tel : 06 25 93 59 85
Programme des sorties
www.escapade-en-terre-iodee.fr

Les auteurs